Comment fonctionnent les contrats à terme?

Un contrat à terme ou « future » en Anglais, est un engagement négocié entre deux contreparties qui permet :

  • D’acheter ou de vendre ;
  • Une quantité déterminée d’un actif sous-jacent ;
  • A une date prédéterminée (la date d’échéance) ;
  • A un prix convenu à l’avance.

Les contrats à terme (futures) constituent une promesse ferme, c'est-à-dire que l’acheteur du contrat à la date d’expiration s’engage à acheter l’actif sous-jacent au prix convenu. Le vendeur du contrat quant à lui doit, à la date d’expiration, livrer l’actif sous-jacent ou son équivalent en espèces, selon les standards du contrat négocié.

Il ne faut pas confondre les contrats à terme (engagement ferme) avec les contrats d’options dont le caractère optionnel donne à l’acheteur d’un contrat d’option le choix d’exercer ou non le droit qu’il a acquis en fonction des évolutions du marché.

Les contrats à terme sont des produits standardisés négociables sur un marché réglementé par le biais d’intermédiaires spécialisés en produits dérivés. Ils peuvent être achetés ou vendus tout au long de leur durée de vie.

Vous pouvez ouvrir une position indifféremment en achetant ou en vendant un contrat à terme. Inversement, vous pouvez fermer votre position en rachetant ou en revendant ce même contrat à terme avant la date d’échéance. En pratique, la plupart des positions ouvertes sont closes avant leur expiration.

Si vous anticipez la hausse d’un actif sous-jacent, vous pouvez acheter un contrat à terme, c’est-à-dire prendre une position longue, ce qui vous engagera à acquérir l’actif sous-jacent, ou l’équivalent en espèces, à un prix pré-convenu et à une certaine date.

Si vous anticipez la baisse d’un actif sous-jacent, vous pouvez vendre un contrat à terme, c’est-à-dire prendre une position courte (ou vendeuse), ce qui vous engagera à livrer l’actif sous-jacent, ou l’équivalent en espèces, à un prix pré-convenu et à une certaine date.

Si à la clôture de la position ou au plus tard à la date d’échéance, le prix du support du contrat est supérieur au prix spécifié à la conclusion du contrat, l’acheteur du contrat réalise un profit et le vendeur du contrat subit une perte.

A l’inverse, si à la clôture de la position ou au plus tard à la date d’échéance, le prix du support du contrat est inférieur au prix spécifié à la conclusion du contrat, l’acheteur du contrat subit une perte et le vendeur réalise un profit.

Tout d’abord un dépôt de garantie vous sera demandé, préalable indispensable à toute négociation. En fonction du cours de compensation établi après chaque séance de Bourse à partir des cours de fin de séance, des appels de marge seront déterminés.