Pourquoi les investisseurs utilisent-ils les warrants

Comme tout produit financier, les Warrants présentent des avantages et des inconvénients.

Quelques avantages :

  • Les Warrants peuvent fournir un effet de levier

Cela signifie que l’acheteur d’un Warrant peut payer une prime relativement minime pour obtenir une exposition au marché en relation avec la valeur du contrat. Pour acheter un Warrant, les investisseurs n’ont besoin que  de payer la prime, c’est-à-dire le prix du Warrant. Celui-ci ne représente en général qu’un faible pourcentage du prix de l’actif sous-jacent. Par conséquent, le profit potentiel sur les Warrants peut être bien plus important en termes de pourcentage que le profit potentiel  sur l’actif sous-jacent. Cette différence est dénommée l’effet de levier du Warrant. L’effet de levier indique l’amplitude avec laquelle un Warrant accroît le retour sur investissement. L’effet de levier est calculé en divisant le cours du sous-jacent  par la prime du Warrant (après ajustement pour obtenir la parité).

  • La perte maximale est connue à l’avance

La perte maximale que l’on risque en achetant un Warrant ne peut jamais être supérieure au montant investi au départ (hors frais de courtage). Dans le pire scénario, le porteur d’un Warrant peut perdre tout le montant de la prime (soit 100% de son investissement de départ), ce qui représente en général un petit montant en comparaison des pertes qui auraient pu se produire en achetant l’actif sous-jacent.

  • Un moyen économique pour diversifier son portefeuille

Les Warrants vous permettent d’investir avec des frais réduits sur de grandes multinationales mondiales, des indices internationaux, des indices stratégiques, des devises, des matières premières ou des paniers de valeurs thématiques. Vous pouvez acheter et vendre des Warrants sur ces actifs chez Euronext par le biais de votre intermédiaire financier. Même si les Warrants indexés sur des sous-jacents étrangers sont libellés en euros, ils conservent l’exposition au risque de change et constituent un moyen économique d’investir sur des actifs à l’échelle mondiale.

  • Un moyen de couverture

Le prix des Warrants Put varie dans le sens opposé du prix du sous-jacent. Cela est intéressant si l’on souhaite bénéficier d’une baisse du prix du sous-jacent mais également si l’on souhaite protéger son portefeuille contre une baisse des marchés.

Si vous possédez par exemple des titres d’une société que vous ne souhaitez pas vendre et que vous craignez une baisse du cours de ces titres, vous pouvez acheter des Warrants Put indexés sur cette société (s’il en existe). En fonction des caractéristiques des Warrants Put que vous aurez choisis, il faudra en acheter une quantité appropriée afin, qu’en cas de baisse du prix des titres, les gains réalisés sur les Warrants Put compensent la perte réalisée sur les titres.

Les risques :

Il existe trois grands risques associés à la négociation de Warrants :

  • Le temps travaille toujours contre le détenteur de Warrants

Les Warrants peuvent avoir une durée de vie qui varie de quelques mois à plusieurs années. Le prix des Warrants de courte maturité est en général assez sensible au passage du temps. A l’inverse, les Warrants de longue maturité sont beaucoup moins sensibles au passage du temps, mais ils sont aussi plus chers. L’investisseur doit donc choisir un Warrant dont la maturité est en adéquation avec son objectif d’investissement. Les émetteurs préconisent souvent des Warrants de maturité 3 à 4 fois supérieure à l’horizon d’investissement. Ainsi, si vous avez un scénario de marché à un mois, il sera préférable de choisir un Warrant de maturité 3 ou 4 mois.

De plus, lorsque l’évolution de l’actif sous-jacent n’est pas favorable à votre Warrant, il faudra réévaluer votre stratégie si vous révisez votre anticipation sur le sous-jacent.  En effet, le Warrant en portefeuille ne sera peut-être plus adapté ou de maturité trop courte par rapport à votre nouveau scénario de marché et donc trop sensible au passage du temps.

  • L’effet de levier peut jouer contre les investisseurs

Les Warrants amplifient les mouvements du sous-jacent dans les deux sens, à la hausse comme à la baisse. Ainsi, si vous avez investi dans un Warrant Call et que le sous-jacent venait à baisser, le prix de votre Warrant pourrait se déprécier fortement. L’effet de levier explique pourquoi les primes de Warrants peuvent fluctuer de 50% ou plus en une seule journée.

  • La volatilité peut aussi jouer contre les investisseurs 

La volatilité est la tendance du cours de l’actif sous-jacent à évoluer à la hausse ou à la baisse. Elle reflète l’ampleur d’un changement du cours, mais elle n’indique pas la tendance du mouvement du cours à aller dans un sens ou dans l’autre. C’est pourquoi la volatilité est un élément essentiel pour déterminer le montant de la prime du Warrant. Plus la volatilité du sous-jacent est grande, plus la prime sera élevée : en effet, il existe alors une probabilité plus grande que le Warrant devienne une source de profit. Généralement, lorsque le cours d’un sous-jacent baisse fortement, la volatilité implicite augmente, reflétant ainsi l’incertitude croissante du marché sur ce sous-jacent. A l’inverse, lorsque le cours de l’actif sous-jacent est en hausse, la volatilité implicite a tendance à se tasser. Par conséquent, l’effet sur les primes des Warrants Calls est incertain : ce qui est gagné sur le cours de l’actif sous-jacent peut être perdu en volatilité. C’est principalement pour cette raison que la prime d’un Warrant n’augmente pas forcément lors d’une hausse du prix de l’actif sous-jacent. De même, la baisse de la prime d’un Warrant Call (lorsque le prix du sous-jacent est en baisse) peut être atténuée par une hausse de la volatilité implicite.