Pourquoi les cours d’une action varient?

Pour dire les choses simplement, le cours d’une valeur est déterminé par l’offre et par la demande. L’offre d’une valeur dépend du nombre d’actions émises par une société donnée. La demande est générée par les personnes souhaitant acheter des actions à des investisseurs qui en détiennent déjà. Plus grand est le nombre de ces acquéreurs potentiels et plus ils seront prêts à payer cher les actions en question.

Mais l’offre des actions est limitée. Des investisseurs ne peuvent acheter que des actions détenues par d’autres investisseurs. Si une personne souhaite acheter, une autre personne doit donc vendre, et vice versa.

Si un grand nombre de personnes souhaite acheter au cours actuel et qu’en revanche peu de personnes souhaite vendre, le cours monte jusqu’au moment où plus personne ne souhaite vendre. Quand le cours d’une action atteint un niveau si élevé que les acheteurs ne souhaitent plus acheter la valeur, son cours commence à baisser.

Les indices boursiers
Quand vous entendez aux informations que le cours des valeurs ou que la Bourse monte, les journalistes font référence à un indice. Un indice boursier est un regroupement spécifique de valeurs : la hausse ou la baisse de sa valeur reflète les mouvements de l’ensemble des actions qui composent l’indice. Il est possible de retracer les fluctuations du marché avec une grande variété d’indices, car aucun indice ne peut fournir à lui seul toutes les informations pertinentes pour les investisseurs.

 

Euronext a créé, calcule et diffuse une gamme très vaste d’indices bousiers, qui peuvent vous aider à suivre les mouvements des marchés. Parmi eux, on trouve des indices globaux comme les indices FTSEurofirst 80 et FTSEurofirst 100 , qui couvrent les marchés boursiers européens. Les indices nationaux d'Euronext sont bien connus et servent de référence quotidienne aux professionnels comme aux particuliers : BEL 20 en Belgique, CAC 40 en France, AEX aux Pays-Bas et PSI 20 sont les indices phares de leurs marchés d’actions respectifs. De leur côté, les indices thématiques vous aideront à comparer les performances de vos valeurs par rapport à celles de leurs secteurs d’activité. Les indices sectoriels d'Euronext sont calculés sur la base de la classification ICB (Industry Classification Benchmark) qui comprend 10 industries, 18 super secteurs, 39 secteurs, et 104 sous secteurs.

La santé financière d’une société

Un autre facteur important est la santé financière d’une société. S’il semble qu’une société va perdre de l’argent ou si elle annonce des résultats jugés trop faibles, l’action de la société perd de sa valeur. En revanche, des investisseurs sont prêts à payer plus cher pour les actions d’une société qui dispose d’un historique de bénéfices élevés et qui distribue régulièrement des dividendes importants.

La performance passée d’une société est une information importante, mais ses perspectives d’avenir le sont encore plus. Une société peut très bien ne pas fournir de bons résultats pendant une certaine période, puis redevenir prospère avec une nouvelle direction, en améliorant sa productivité ou encore en développant un nouveau produit. De même, une société qui a été bénéficiaire dans le passé, ne le sera pas forcément à l’avenir.

L’annonce d’une tentative de rachat d’une société, ou d’une de ses activités, influencera aussi le cours des actions de la société en question. En effet, l’acheteur doit acquérir la majorité des actions de la société pour en prendre le contrôle. A cette fin, il doit persuader les actionnaires de lui vendre leurs actions en proposant un prix d’achat attrayant.

Informations sur les secteurs d’activité
La santé générale du secteur d’activité d’une société constitue un autre indicateur important pour évaluer les perspectives d’une société. L’action d’une société peut en effet monter ou baisser, si les investisseurs estiment que l’industrie ou le secteur d’activité de la société en question est en phase de croissance ou de récession.

Une société peut ainsi présenter une bonne santé financière, mais faire partie d’un secteur industriel en déclin, ce qui conduit les investisseurs à s’interroger sur la capacité de la société à maintenir sa propre croissance. Dans ce cas, il est possible que le cours de l’action de cette société baisse.

Certaines industries sont considérées comme cycliques, c’est à dire qu’elles se développent ou régressent selon les cycles d’activité économique. Ainsi, quand les taux d’intérêt montent, la construction de logements ralentit. Les produits électroniques au détail connaissent une forte croissance en fin d’année, quand les particuliers achètent ce type de produit comme cadeau pour les fêtes.

Les tendances économiques
Outre les événements qui influencent un secteur d’activité ou une société spécifique, plusieurs indicateurs économiques peuvent aider les investisseurs à surveiller leurs placements en actions. Ces indicateurs donnent des tendances générales qui signalent des changements économiques. Certains indicateurs signalent que l’économie est en bonne santé et donc que la plupart des sociétés peuvent l’être aussi :

un Produit Intérieur Brut (PIB) en hausse, un faible taux d’inflation, un faible taux de chômage, un excédent budgétaire national (ou un déficit budgétaire qui ralentit), indiquant que l’Etat encaisse plus d’argent qu’il n’en dépense.

Un autre indicateur de santé économique est l’indice des prix à la consommation, qui mesure le « coût de la vie » : il indique le coût d’achat d’un ménage moyen pour des biens et des services comme la nourriture, l’habillement, le logement, l’énergie, etc. Quand le coût de la vie augmente, les gens dépensent davantage pour les biens de première nécessité et dépensent moins pour les articles de luxe ou pour leurs achats de long terme, ce qui est plus une mauvaise nouvelle pour l’économie. Quand les indicateurs économiques annoncent une économie en pleine croissance, les sociétés gagnent de l’argent, l’avenir semble sûr et les ménages disposent de davantage d’argent pour consommer ou investir. Dans cette situation, les cours des valeurs boursières augmentent dans leur ensemble : on parle alors d’un marché boursier « haussier ».

En revanche, quand l’économie décline ou entre en récession, les entreprises gagnent moins d’argent, des salariés perdent leur emploi et par conséquent disposent de moins d’argent pour subvenir à leurs besoins. Le cours des actions dans son ensemble chute, voire s’effondre : on parle alors d’un marché « baissier ».

Les événements nationaux et internationaux
Les événements mondiaux ou nationaux peuvent aussi influer sur le prix des actions. Quand les investisseurs pensent qu’un événement, comme la suppression d’un impôt, sera positif pour l’économie, le cours des actions a tendance à monter. En revanche, l’annonce de licenciements massifs peut indiquer un ralentissement de l’activité ou une incertitude économique : dans ce cas, le cours des actions baisse généralement. Toutefois, l’impact de ce type de nouvelles sur le marché boursier peut durer une heure, un jour, plusieurs semaines ou plus longtemps encore, selon les cas.

Live.euronext.com - Markets Paris

Live.euronext.com - Markets Paris

Discover our new Live Market website

 

LIVE.EURONEXT.COM