Comment investir dans un fonds de placement

Quand il s’agit d’acheter un fonds de placement, les particuliers disposent littéralement de milliers de possibilités. Avant d’investir sur un fonds donné, vous devez savoir si la stratégie d’investissement et les risques du fonds correspondent à ce que vous souhaitez. Pour tout investissement financier, la première étape consiste à imaginer vos objectifs financiers et votre tolérance au risque : vous pouvez le faire seul ou avec l’aide d’un conseiller financier. Quand vous avez défini dans quel but vous épargnez, quels sont vos objectifs financiers et quelle est le risque que vous êtes prêt à accepter,  il devient plus facile de préciser vos choix d’investissement.

Il est possible d’acheter des parts d’un fonds de placement directement auprès de sa société de gestion. Vous pouvez aussi les acquérir par l’intermédiaire d’une banque, de sociétés de Bourse, de conseillers en investissement financier, de courtiers ou d’agents d’assurance. Tous les jours ouvrés, les fonds de placement de type ouvert peuvent vous racheter vos parts, c’est-à-dire vous rembourser en espèces pour la valeur de ces parts.

La meilleure façon de connaître la valeur de vos parts consiste à téléphoner à l’établissement promoteur ou à consulter son site web. Les pages financières des quotidiens et les magazines financiers publient également les valeurs liquidatives de nombreux fonds. La valeur liquidative est celle de chacune des parts du fonds ; elle est calculée en divisant la valeur totale du fonds (investissements et liquidités non investies) par le nombre de parts existantes.

Quand vous achetez des parts, vous payez la valeur liquidative des parts au cours du jour et les frais requis par le fonds, comme des droits d’entrée ou tout autre type de commission exigée. Quand vous vendez vos parts, le fonds vous paye les parts à leur valeur liquidative à la date du rachat, moins les frais éventuels qui peuvent être parfois exigés (frais de rachat). La valeur liquidative baisse ou monte tous les jours selon les fluctuations des cours des actifs détenus en portefeuille.